schroeder

VIRGINIE SCHROEDER

PORTFOLIO SCHROEDER

Virginie SCHROEDER met en scène des lignes, des formes géométriques, des cercles,etc… , pour créer des
œuvres dont les choses ou les sujets ne sont pas visibles tout de suite.
L’interactivité verbal et psychologique avec le public fait partie intégrante de sa créativité.
Son art est le résultat d’une réflexion et d’une intuition esthétique imposée par la géométrie des formes.
Son art doit intriguer, amener au questionnement par le caractère abstrait de l’œuvre au premier regard, Il
suffit de concentrer l’œil sur un point focal, de s’éloigner légèrement pour entrevoir l’œuvre détaillée, Mais
avant tout Virginie SCHROEDER veut que les choses ne soient pas visible de suite.
Pour les apercevoir, il faut ressentir l’œuvre, la regarder, ouvrir et concentrer tous nos sens et la vivre
pleinement.
Il ne suffit pas de vivre l’émotion de l’œuvre, ce que veut l'artiste c'est que le public entrent dans l’œuvre et
que son esprit en face partie.
L’œuvre est faite pour donner de nouvelles visions artistique et impressionner le public par la technicité de
l’œuvre.
Quand un visage, ou tout autre sujet est déstructurée linéairement , il acquiert une toute autre forme, une
toute autre identité, une autre dimension, un tout autre prestige : on ne le reconnaît pas au premier regard,
on le découvre au fur et a mesure de l'observation.
C'est la que la magie apparaît car le conscient découvre une œuvre a caractère abstrait fait de mélange de
différentes couleurs vives, le subconscient et le visuel arbore une œuvre a caractère figuratif et imaginaire.
Virginie SCHROEDER recherche une vision imaginaire, déstructurée, populaire, une différence dans son art,
elle souhaite éveiller nos sens dans la recherche de ses œuvres.
Technique :
Son travail commence par un croquis réaliste de son sujet qu’elle découpe et déstructure ensuite, avant
d’appliquer un médium pour délimiter les lignes de l’œuvre. Elle superpose ensuite différentes couches
d’acrylique puis d’huile, appliquant les couleurs à la seringue et les retravaillant au couteau. Une fois
satisfaite de cette harmonie minutieusement crée, elle gratte le médium pour révéler l’œuvre finale. Le
mélange de couleurs vives et de peintures fluorescentes lui permettent de créer des contrastes qui mettent
en valeur la vibration des lignes et de donner de la profondeur à l’œuvre. C’est en portant une attention
particulière aux détails du visage qu’elle construit des tableaux changeants qui fascinent par leurs multiples
niveaux de lecture. Le spectateur découvre d’abord un tableau abstrait aux lignes et aux couleurs
savamment maîtrisées, puis il s’éloigne, laisse son regard se fixer sur un détail, et découvre soudain une
œuvre radicalement différente. Ce jeu du visible et de l’invisible fait du regard du spectateur un élément
crucial du travail de Virginie SCHROEDER, qui sait allier la recherche de perfection esthétique à l’aspect
ludique et surprenant de son travail.